La Communication Non Violente

Notre joie la plus profonde vient du fait de pouvoir contribuer au bien être les uns des autres

Marshall B. Rosenberg

Les êtres humains préfèrent agir par élan plutôt que sous la contrainte

C’est parce que je suis en paix avec ma propre violence que je peux choisir la non violence

Marshall B. Rosenberg

Il vaut mieux mettre son cœur et ne pas trouver les mots que mettre les mots et ne pas y mettre son cœur

La capacité d’observer sans évaluer est la plus haute forme d’intelligence de l’être humain

Krishnamurti

La nature nous a donné une langue et deux oreilles afin que nous écoutions le double de ce que nous parlons

Zénon d’Elée

Si je prends soin de l’autre en me négligeant moi-même, j’entretiens la négligence et non le soin

Thomas d’Ensembourg

C’est impossible dit la Fierté, c’est risqué dit l’Expérience, c’est sans issue dit la Raison, essayons dit le Cœur

La Communication NonViolente, une manière d'être en relation

La CNV répond à notre aspiration à vivre des relations authentiques et respectueuses, où l’on prend le temps de s’écouter vraiment  et de comprendre ce que chacun vit et veut dire, au delà des mots ; où l’on est aussi curieux de ce que chacun a d’unique que de ce que l’on partage, ou chacun est reconnu et pris en compte et libre de s’engager

Ce que la communication NonViolente propose

1- Prendre conscience de la violence ordinaire des relations personnelles et professionnelles

Notre manière habituelle de nous exprimer peut être source de malentendus et entraver la communication ; elle peut générer des tensions et de la violence dans les relations, parfois jusqu’à affecter notre santé. L’approche de la CNV nous permet de prendre conscience de ce qui génère ces difficultés de communication en questionnant nos habitudes de langage, et leurs effets

2 - S’approprier une nouvelle manière d'être en relation, dont la partie visible est le langage

La proposition de Marshall Rosenberg est de travailler sur le langage, pour concentrer notre attention sur le choix de mots et de formulations qui ouvrent la communication plutôt que de l’entraver. Choisir les mots que l’on utilise est le moyen le plus simple pour traduire une manière d’être en relation centrée sur la qualité de présence et de cœur, la bienveillance, le respect et la reconnaissance de chacun ; les comportements et les mots que nous choisissons sont la partie visible de cet « art de vivre » que propose la CNV.

3 - Intégrer pour soi-même ce que l'on voudrait offrir aux autres

Prendre soin de la relation à l’autre suppose de savoir prendre soin de la relation à soi-même ; c’est pourquoi l’apprentissage de la CNV commence par le développement de la capacité à s’offrir ce que l’on voudrait offrir aux autres lorsqu’on communique : se relier à son intériorité, démêler ce qui se passe en soi, développer sa responsabilité et faire des choix conscients, et utiliser, pour s’exprimer, des mots qui traduiront finement ce que l’on vit et ce que l’on veut.

4 - Mobiliser ses ressources intérieures pour sortir des conflits et situations douloureuses

La CNV insiste sur notre responsabilité personnelle : nous sommes responsables de ce que nous ressentons (nos émotions) ; il nous appartient de prendre soin de ce qui est important pour nous (nos besoins) et de formuler avec précision ce que nous souhaitons (nos demandes). L’approche de la CNV mobilise notre capacité à utiliser nos ressources intérieures pour agir sur notre environnement et reprendre le pouvoir sur nos vies, en interdépendance les uns avec les autres.

5 - Dialoguer d’une manière plus ouverte, en ne s’arrêtant pas aux mots ou comportements perçus comme agressifs ou désagréables

En améliorant notre manière d’écouter et notamment en ne prenant pas contre soi ce qui est dit et qui nous est désagréable, la CNV nous apprend à dialoguer, au quotidien et dans les situations qui nous affectent, d’une manière authentique et respectueuse de nos propres besoins et de ceux des autres ; l’approche nous invite à écouter ce que notre interlocuteur vit, ce qu’il veut dire au-delà des mots utilisés. Elle nous invite également à exprimer clairement ce qui ne nous convient pas et ce que nous voulons. Il ne s’agit pas d’être gentil, mais d’être « vrai »

Se former à la CNV, dans quel but ?

 

Transformer les situations conflictuelles en opportunités d’apprentissages pour soi et pour les autres

Repérer les facteurs de tensions internes et avec les autres et les désamorcer

Améliorer nos qualités d’écoute et notre manière de nous exprimer

Formuler et recevoir une critique ou une appréciation

Savoir dialoguer d’une manière constructive pour exprimer un désaccord, partager une contrariété

Apprendre à dire NON, à entendre NON en préservant la relation

Ce que pensent nos stagiaires

MAJ 9 février 2022 – pourcentage de répondants : 100 %

  • Très satisfaits 94% 94%
  • Satisfaits 4.9% 4.9%
  • Mitigés 0.9% 0.9%
  • Insatisfaits 0.2% 0.2%